Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    2 minutes de lecture

    Voici la première piste cyclable solaire et fluorescente

    Le jour, elle absorbe l’énergie, la nuit, elle émet une magnifique lumière bleue.

    Vivre dans une ville équipée de pistes cyclables, c’est bien. Pouvoir pédaler la nuit et se passer de tout éclairage, c’est mieux ! Ce petit miracle a été accompli par la ville polonaise de Lidzbark Warminski. Comment ? Grâce à un revêtement fait de luminophores, la piste cyclable absorbe l’énergie du soleil pour la restituer le soir sous forme d’une jolie lumière bleue !

    Le solaire est une source d’énergie inépuisable dont on réalise chaque jour les possibilités innombrables. On pourra bientôt recharger son portable grâce au soleil, tandis que des boules solaires pourraient bien envahir nos toits pour maximiser l’énergie produite. Bref, le soleil est l’Eldorado de demain.

    detours-pistes-cyclables-solaires2
    Crédit photo : Mat. Prasowe

    En plus de son indéniable aspect photogénique, cette piste cyclable est entièrement autonome. TPA SP. Z O.O, l’entreprise technologique à l’origine du projet, a créé une surface qui peut diffuser de la lumière pendant plus de dix heures. La route peut ainsi être éclairée toute la nuit, et emmagasiner de nouveau de la lumière le jour d’après. Malin non ?

    « Nous espérons que cette piste cyclable fluorescente aidera à empêcher les accidents durant la nuit, c’est un vrai problème ici en Pologne, spécialement dans les endroits non éclairés situés à l’extérieur des villes« , explique Igor Ruttmar, PDG de TPA SP. Z O.O, dans un reportage diffusé sur ABC News.

    Les créateurs de cette innovation reconnaissent qu’ils se sont inspirés d’une promenade baptisée « le chemin Van Gogh » à Nuenen, aux Pays-Bas, où la municipalité avait elle aussi investi dans un béton fluorescent en l’honneur du célèbre tableau La Nuit Etoilée. A voir dans la vidéo ci-dessous.

    Si aujourd’hui ce revêtement recouvre uniquement une piste cyclable, pourrait-on demain imaginer une généralisation à toutes les routes ? Patience. Car le coût d’un tel équipement reste pour l’instant plus élevé qu’une route normale. Deuxième obstacle : les concepteurs ne connaissent pas encore la durée de vie de ce type de surface. Mais voilà une innovation qui a le mérite de poser les bases d’un éclairage autonome pour la ville de demain !

    Vous aimerez aussi

    Détours loves makers

    La crème de la crème de Détours

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.