Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Portait Vladimir Latocha

    Vladimir Latocha

    Un ex-nageur olympique qui veut réconcilier nos corps et nos têtes grâce à la méthode Feldenkrais

    La tête et les jambes. Vladimir Latocha commence la natation à 8 ans. En vingt ans de compétition, il cumule huit titres de Champion de France et enregistre cinq records nationaux. Un sacré palmarès qu’il double d’un cursus d’études d’ingénieur en génie mathématique. Il ira jusqu’à se qualifier aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996, dont il ressort psychiquement essoré.

    « Si j’avais connu la méthode à l’époque des J.O. je serais certainement allé encore plus loin »

    Quand il découvre la méthode Feldenkrais au détour d’un article, Vladimir a déjà arrêté la compétition. Il potasse un temps les écrits de son fondateur, le physicien ukrainien Moshe Feldenkrais, puis s’essaie à un stage. Par un hasard de calendrier, il expérimente alors au cours d’une course de relais « une coordination extraordinaire entre le mouvement des bras et de la respiration ». C’est le déclic.

    Latocha Vladimir (copyright G. Duperier)

    Réconcilier le corps et l’esprit. « Si j’avais connu la méthode à l’époque [des J.O.], je serais certainement allé encore plus loin », assure-t-il. Convaincu que sa découverte dépasse les performances des sportifs et peut servir au plus grand nombre, il attaque la formation pour devenir praticien. La méthode Feldenkrais « permet d’accéder à son plein potentiel », ainsi la définit-il. On imagine une énième discipline bourrée d’injonctions ; c’est tout le contraire. « On apprend à observer sa météo intérieure. On accepte que les compétences physiques et l’état psychologique fluctuent en permanence ».

    Une méthode pour se sentir plus léger et se décrisper

    Le développement personnel optimal. Qu’il s’agisse de répondre à un besoin d’autonomie (manque de souplesse, monter l’escalier sans douleur), de se rééduquer (après un AVC ou un accident) ou de développer son potentiel pour une pratique sportive à haut niveau, la méthode fonctionne. « Je me sens plus léger » est une remarque qui revient très souvent après les séances. Plus que les médailles hier, les résultats abondent aujourd’hui. Une femme notamment, souffrait de migraines incapacitantes. Venue consulter en urgence, elle affirme être désormais totalement soulagée. Aujourd’hui, cela fait partie de son hygiène de vie.

    La méthode permet souvent de retrouver une simplicité gestuelle naturelle, voire infantile. Ainsi, un graphiste raconte après une séance, avoir ressenti une amplitude nouvelle et naturelle des gestes circulaires qu’il répète quotidiennement. Il était simplement moins crispé pour dessiner.

    Le bien-être en podcast. « Le praticien ne montre pas l’objectif. Il guide le pratiquant dans son expérimentation pour qu’elle trouve elle-même son mouvement, son point de résistance et le chemin naturel pour contourner l’obstacle sans jamais forcer. » Afin que le plus grand nombre puisse en profiter, Vladimir Latocha ouvre Feldenkrais Replay, un site complet proposant des cours et séances en ligne. Des éléments compatibles avec nos vies rythmées à 100 à l’heure, entre sollicitations permanentes et obligation de productivité.

    Soulager un bassin rigide, des vertèbres capricieuses ou un moral en dents de scie, la solution serait enfouie en nous. Pour la faire ressortir, il suffit de s’en donner le temps : « Feldenkrais aide les gens à être rapide et efficace, mais il faut accepter de ralentir un peu d’abord. Si tu veux régler ta Ferrari, tu ne le fais pas à 300 km/heure sur l’autoroute. » Puisque c’est un roi du chronomètre qui vous le dit…

    Latocha Vladimir (copyright G. Duperier)

    Pour tout connaitre de la méthode Feldenkrais et trouver des séances en podcast : feldenkrais-replay

    Vous aimerez aussi

    Détours loves makers

    La crème de la crème de Détours

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.