Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un summer camp pour devenir le Youtuber de demain

    Has been les vacances à la plage ?

    C’est la première édition de 2beCamp : cette colonie de vacances espagnole apprend aux ados à devenir vlogueurs. Et ça se passe en plein Madrid !

    Les wannabes youtubers européens ont enfin leur camp de vacances : 2beCamp, à Madrid. A partir d’aujourd’hui, et pendant deux semaines, quinze jeunes de onze à quatorze ans vont apprendre à devenir une star de YouTube. A la fin du stage, ils auront chacun leur chaîne, et une première vidéo en ligne. Aux États-Unis, ces “écoles” cartonnent déjà, comme Camp17, avec des stars en tête d’affiche : le vlogueur américain très famous Connor Franta (plus de cinq millions d’abonnés) va animer un “creator camp” de cinq jours fin août. En France, les ados peuvent compter sur le Youtube Space, ouvert en octobre 2015 à Paris, qui propose des formations pour les détenteurs de chaînes à plus de mille abonnés.

    Retour à Madrid. Là-bas, pas de Youtubeur star en prof principal, même si la promo a été assurée par les Trillizos0201, des ados triplés espagnols aux 123 000 abonnés. lls viendront d’ailleurs livrer leurs conseils de pros aux newbies le dernier jour de la colo. Mais la plupart des ados sélectionnés pour ce camps ont déjà leur chaîne, assure Fabienne Fourquet, de 2betube. On a eu 150 demandes pour 15 participants.”.

    Au royaume du DIY, où les ados bidouillent dans leur chambre – avec talent ! – en quoi une formation est-elle nécessaire ? “C’est un vrai job, très complet !”, explique très ( trop) sérieusement Fabienne Fourquet. « Il faut qu’ils définissent leur stratégie éditoriale, qu’ils écrivent les scripts des vidéos, les tournent, les éditent, et sachent les marketer. Être devan « Il faut qu’ils définissent leur stratégie éditoriale, qu’ils écrivent les scripts des vidéos, les tournent, les éditent, et sachent les marketer. Être devant et derrière la caméra en somme”. Et à 2betube, ils s’y connaissent : en plus d’organiser des summer camps, ils gèrent des influenceurs digitaux, Youtubeurs ou Viners. Ils se chargent donc du corpus technique et théorique sur Youtube tandis qu’Enforex, assure le côté colo. Ce qui donne : des activités ou des cours d’anglais le matin, et les apprentissages youtubesques l’après-midi.

    “On organise aussi des sessions sur la vie privée sur le net pour qu’ils aient une utilisation responsable de la plate-forme. On leur parle de la violence des commentaires, pour leur apprendre à garder la tête froide” tient à préciser la responsable. Les millennials ont beau connaître tous les codes Youtube, ils n’en restent pas moins des ados…

    Vous aimerez aussi

    Détours loves makers

    Autopromo avec Monsieur Poulpe

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.