Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    On a testé le premier bar à méditation de Paris

    Pour échapper à une vie polluée par le stress, ils sont de plus en plus à s’offrir une parenthèse au premier bar à méditation de France, initié par une psychothérapeute. Normal : ici, c’est toujours l’happy hour.

    Relax, take it easy« Appels, emails, Instagram, Twitter… Nous recevons aujourd’hui autant d’informations en deux mois qu’un homme du Paléolithique sur toute une vie, explique Christine Barois, psychiatre et psychothérapeute. Pourtant, notre cerveau n’a pas changé. Résultat : nous nous sentons stressés. » En initiant ce bar à méditation, l’objectif de cette spécialiste des thérapies cognitives et comportementales est de sortir cette pratique bienfaitrice « du milieu fermé des psy ».

    Il faut que tu respires. Installé depuis janvier dernier dans le quartier de l’Opéra et inspiré d’un concept new-yorkais, cet établissement est le premier de son genre en France. Sur sa carte, pas de pression houblonnée mais la possibilité pour tous les Parisiens de s’offrir 30 minutes de méditation « sur le pouce », dès qu’ils en ressentent le besoin.

    Basée sur le souffle, cette pratique permet de « revenir dans le présent et de prendre conscience de ces pensées intérieures qui vous empoisonnent la vie », précise la Dr Barois, qui n’a rien d’une gourou.

    Dédié à votre bien-être. Ici, pas de position du lotus, de tableau de Bouddha, ni d’encens. Assis sur un fauteuil confortable, les yeux fermés, vous prenez le temps de faire le vide et de vous ressourcer, guidé par la seule voix de l’animateur de la séance. Pour les plus solitaires, une salle en sous-sol permet de méditer seul, au calme.

    https://www.instagram.com/p/BVwT2KZAJwz/?taken-by=barameditation

    « Nous avons déjà accueilli 800 personnes. Ces actifs, pressés et stressés, viennent surtout à l’heure du déjeuner ou en fin de journée, après leur travail, profiter de quelques minutes de calme et de répit », observe la psychothérapeute, auteure de Pas besoin d’être tibétain pour méditer.

    Les séances sont animées par une équipe de 15 psychiatres, psychologues et psychothérapeutes qui ont suivi un cursus de l’Université du Massachusetts. Avant de démarrer, les effets personnels en particulier, les téléphones portables  sont à laisser dans un casier fermé à clé. Comme vos mauvaises pensées.

    Sur son site, Christine Barois propose déjà quelques enregistrements en streaming. Pour aller plus loin, marchez jusqu’au Bar à méditation, à Paris.
    Premier cours : 15 €, séance d’une demi-heure : 20 €

    Crédit photo une : (c) Le Figaro

    Vous aimerez aussi

    Autopromo avec Monsieur Poulpe

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.