Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Pour lutter contre la chaleur, Barcelone veut devenir une forêt géante

    Plus d’arbres, moins de chaleur. C’est le pari ambitieux de la deuxième ville la plus peuplée en Espagne. Appelons ça leur plan « canicool » !

    Green is the new black. Si vous vous êtes déjà baladé dans Barcelone, vous aussi vous l’avez peut-être déjà remarqué : en été, il fait chaud. Très chaud. Pire encore : plus vous vous rapprochez du centre-ville, plus les températures montent ; la faute à une densité de population concentrée sur un petit espace dépourvu de grands espaces verts et où le thermomètre peut afficher jusqu’à 7 degrés de plus qu’à la périphérie barcelonaise disposant, elle, de parcs agissant comme des ventilateurs.

    Objectif : doubler le nombre d’arbres présents dans la ville

    En finir avec le réchauffement. Bien consciente du problème et pour anticiper un réchauffement climatique désormais inéluctable, la mairie a récemment décidé de remonter ses manches. Son objectif est très clair : il faut transformer Barcelone en gigantesque forêt urbaine et stimuler la biodiversité dans toutes ses rues. Le programme, dont le détail est disponible ici, prévoit notamment de doubler le nombre d’arbres présents dans la ville, d’augmenter la surface des parcs d’au moins deux tiers et de donner globalement plus d’espaces verts à chaque habitant (1 mètre carré en plus par personne). Dans une métropole disposant actuellement de seulement 17% de surface verte, le pari semble à la fois réaliste et complètement fou, puisque Barcelone souhaite aller vite, très vite.

    Objectif 2030. Après avoir récemment confié à SEAT les clés d’un laboratoire sur la mobilité urbaine, la mairie de Barcelone semble bien décidée à enfoncer le clou. C’est rien de moins que l’équivalent de 100 terrains de football qui devraient être consacrés aux espaces verts d’ici 2019 et près de 165 hectares d’ici à 2030. Pour accompagner cette transition écologique, les élus ont aussi pensé à installer des corridors verts qui boosteront la vie végétale et la faune intra-muros ; des toitures vertes doivent aussi être posées un peu partout, en plus des cinq parcs prévus en construction pour rafraîchir la ville. À priori, c’est donc la fin des brumisateurs et des éventails…. Et des climatiseurs, on l’espère, très gourmands en énergie.

    Vous aimerez aussi

    Autopromo avec Monsieur Poulpe

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.