Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Pourquoi il faut absolument éloigner les écrans du lit de nos enfants

    Sommeil perturbé, activités monomaniaques et développement personnel entravé… Cela paraît une évidence, mais tablette et téléphone au lit, c’est un grand NON.

    Épidémie numérique. On vous en parlait récemment, les millenials sont devenus parents, et parmi les habitudes récurrentes de ces « parennials », refiler une tablette ou un smartphone très tôt dans les pattes des gamins est quasi automatique. Loin de nous l’idée de pointer du doigt qui que ce soit, on sait très bien que nous aussi les adultes sommes les premiers rivés sur nos écrans. Mais clairement, l’utilisation d’écrans avant d’aller se coucher est néfaste. C’est désormais prouvé.

    Or, aujourd’hui, près de 75% des ados auraient au moins un appareil numérique dans leur chambre et 60% l’utiliseraient dans l’heure avant de dormir. Et la moitié s’en sert comme réveil… Qu’attendez-vous ?

    Trois raisons d’agir. À l’occasion d’une étude universitaire, la chercheuse Monique LeBourgeois et son équipe de l’université de Boulder dans le Colorado ont pensé que ça valait le coup de reposer le problème à plat et d’aider les parents à comprendre concrètement en quoi c’est nocif, en trois points :

    • La lumière : les enfants y sont encore plus sensibles que les adultes. Leurs pupilles sont plus larges, leur cristallins plus transparents. Or, la lumière a tendance à faire chuter leur niveau de mélatonine deux fois plus que chez nous. Conséquence : ils sont bien plus sujets à des perturbations de sommeil lorsque leur corps est exposé aux écrans dans les heures qui précèdent le coucher.
    • La stimulation psychologique : jouer, regarder des vidéos ou simplement discuter avec des petits camarades par messages interposés a tendance à exciter les fonctions cognitives. Or, l’idée du repos, c’est de les laisser se mettre en veille.
    • Le temps perdu : passer une heure sur les écrans, c’est autant de temps perdu ailleurs. C’est un peu enfoncer une porte ouverte, mais c’est autant de temps non consacré à des activités sportives, sociales, voire aux devoirs ! Et là encore, laisser votre progéniture aller au lit avec leur doudou numérique ne va pas arranger cette affaire.

    Pas de sommeil, pas de croissance. Comme l’expliquait Patricia Franco, pédiatre au CHU de Lyon et spécialiste du sommeil des enfants, au magazine jeunesse Toupie : « Un léger manque de sommeil a des répercussions sur le comportement et les apprentissages bien connues des enseignants : les enfants sont grognons, ont des difficultés à se concentrer et sont peu attentifs en classe. Mais, si le manque de sommeil s’accumule quotidiennement, les conséquences peuvent être beaucoup plus importantes : le développement physique de l’enfant peut être perturbé, l’hormone de croissance étant fabriquée pendant la nuit. »

    Génial, mes parents ripostent. Si vous ne voulez pas élever des neuneus, il va donc falloir agir. Ça ne va pas être évident, mais interdire le téléphone et tablette dans la chambre est la meilleure chose à faire pour le sommeil de vos petits et de vos ados. Habituez-les en leur faisant la lecture avec des vrais livres. Décrétez une heure de couvre-feu d’utilisation. Retirez tout dispositif numérique de leur chambre et télévision, au moment du sommeil. Et surtout, donnez vous-même l’exemple en vous pliant exactement aux mêmes règles, sinon, c’est mort !

    Si vous voulez que l’expression « dormir comme un bébé » ait encore du sens pour nos marmots, il va falloir être catégorique et vous préparer à une guerre de tranchées. Mais qu’on se le dise, c’est pour leur bien. Et le vôtre.

    Vous aimerez aussi

    Autopromo avec Monsieur Poulpe

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.