Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Detours était au Mobile World Congress et on vous raconte tout !

    Invité à vivre l’expérience du Mobile World Congress, le plus grand salon annuel dédié aux mobiles, notre contributeur Hiram nous raconte ses trois jours à Barcelone, capitale mondiale de l’innovation. Allo, c’était comment ?

    En tant que contributeur de Détours j’ai eu la chance d’être invité par SEAT au Mobile World Congress, un salon qui s’étend sur 400 000 m2 (l’équivalent de 55 terrains de football !) et où la plupart des enseignes numériques ont un stand et présentent leurs nouveautés. Je n’aurais jamais cru que devenir contributeur m’emmènerait aussi loin et autant vous dire que ces 72 heures ont été exceptionnelles.

    Jour 1. Tout a débuté à mon arrivée à l’aéroport en milieu d’après-midi, où un chauffeur m’attendait avec une pancarte immanquable « SEAT ». Il m’a fait une visite guidée de la ville en me conduisant à mon hôtel étoilé au cœur de Barcelone. Un peu de repos et me voilà prêt pour la gastronomie espagnole qui a d’ailleurs rythmé nos repas dans les meilleurs restaurants à Tapas de la ville durant tout le séjour. Un moyen idéal et convivial de découvrir des passionnés de technologies venus du monde entier.

    Jour 2. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne faut pas être agoraphobe. Au petit matin, un convoi de SEAT Ateca vient me récupérer à l’hôtel, je me sens un peu comme dans une série américaine ! Direction le MWC : la découverte du salon est bluffante. Entre deux innovations, on peut découvrir un stand SEAT et avoir la chance de discuter avec son président, Luca de Meo, qui nous partage sa vision du véhicule du futur, et connecté au smartphone.

    Les keynotes se succèdent, en particulier sur la mobilité de demain. Nous avons notamment découvert Respiro, une application qui permet de partager son véhicule à l’heure ou à la journée et qui compense les émissions de CO2 lors des transports par un programme de reforestation. En me baladant dans les allées j’ai pu également tester un simulateur de réalité virtuelle et jouer avec un écran holographique. Bref, au MWC, la technologie nous connecte à tout et nous fait oublier le temps.

    Jour 3. Court passage sur le stand SEAT pour l’ultime conférence. J’apprends que dans un futur proche (2020) la transition sera robotique en utilisant un triptyque simple : véhicule autonome, connecté et électrique. Je commence à rêver de pouvoir, à l’aide de mon smartphone, réserver un véhicule connecté qui me reconnaitrait et s’adapterait à mes préférences : position du siège, musique ou encore possibilités de parking. Pour finir, je pourrais, grâce à l’application MDJ, consulter le menu du jour de mon resto préféré ou commander un cocktail !

    Conclusion : 3 jours extraordinaires…  C’est déjà presque l’heure de repartir. Au terme de ce séjour hors du commun, l’aventure s’est achevée par un test drive en SUV SEAT Ateca sur une route du bord de mer ; un trajet ponctué par un débat passionnant sur l’innovation avec Mathieu Carenzo, professeur d’université expert en entrepreneuriat. Dans ces moments-là, on rêve de télécharger un programme comme dans Matrix. À l’année prochaine, on l’espère ! En tout cas, je vous souhaite de vivre la même chose, mais moi, je ne laisserai ma place à personne 😉

    Vous aimerez aussi

    Détours loves makers

    "Autopromo" avec Monsieur Poulpe

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.