Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Au Danemark, une île teste la vie sans pétrole

    De la taille de Paris, l’île de Samsø couvre ses besoins en électricité et trois quarts de ses besoins en chauffage grâce à l’éolien et la biomasse. Sa recette ? Beaucoup de vent, un zeste d’engouement et un esprit business.

    Devenir autosuffisant en dix ans. C’est ce plan qui a fait de Samsø la vitrine du succès écologique « made in Denmark ». Dès 2000, les habitants et la commune s’offrent onze éoliennes de un MégaWatt chacune pour s’approvisionner en électricité. Le vent abonde sur l’île qui n’a pas manqué de compléter les années suivantes son parc avec des turbines offshore, lesquelles compensent les émissions des véhicules grâce à la revente de 60% de l’électricité produite.

    Vous sentez comme un coup de frais derrière les oreilles ? Attendez, cela va chauffer : trois chaudières biomasse alimentent la quasi totalité des foyers de l’île. Les autres se sont équipés de panneaux solaires thermiques ou d’une chaudière biomasse individuelle.

    Un succès prisé. Sur le plan technique, cette conversion a évidemment été rendu possible par la faible densité de population. Søren Hermansen, directeur de l’Académie de l’énergie et porteur du projet, a su convaincre les 3700 habitants de s’investir corps-et-argent dans la transition énergétique – c’est plus facile que de convaincre tous les parisiens de passer à l’énergie solaire, on est bien d’accord. Les insulaires ont saisi l’occasion de donner à Samsø une véritable image de marque grâce à leur titre d’« île aux énergies renouvelables », mais aussi de créer de l’emploi et d’obtenir un retour sur investissement intéressant. Une démarche bien sûr soutenue par le gouvernement qui a garanti un prix de rachat de l’énergie sur dix ans.

    Les habitants possèdent déjà le record du plus grand nombre de voitures électriques par habitant du pays.

    Autonome, passif et bientôt zéro énergie fossile. Le bilan de ces dix années ? Une empreinte carbone de moins douze tonnes par personne par an (contre 6,2 tonnes au Danemark). Forte de son expérience, Samsø ambitionne de devenir zéro énergie fossile d’ici à 2030. Objectif raisonnable puisque les insulaires possèdent déjà le record du plus grand nombre de voitures électriques par habitant du pays. L’île entend produire du biométhane pour ses ferries notamment (aujourd’hui propulsés au gaz naturel oui, même là il n’y a pas de pétrole) et prouve qu’avec un plan adapté aux spécificités locales et des habitants entreprenants, oui, le zéro carbone, c’est possible.

    Vous aimerez aussi

    Détours loves makers

    Autopromo avec Monsieur Poulpe

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.