Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    2 minutes de lecture

    A la Collecterie, on recycle et on recréé des objets

    Acheter neuf ? Pff so XX ème siècle !

    Les déchets, on en viendra à bout ! Oui on sait, elle est facile mais à force de découvrir des initiatives qui recyclent, récupèrent, reconditionnent, luttent contre l’obsolescence programmée, on finit par y croire à la disparition de nos déchets ! Cette fois, on vous présente la Collecterie située à Montreuil en région parisienne.

    detours-montreuil-recycle-dechets

    Et l’association n’a pas usurpé son nom. Vêtements, mobilier, livres, jouets, disques, textile, objets de jardin ou électroménager, elle collecte tout ! Vous voulez des chiffres ? Ok. En 2013, 24 tonnes de déchets ont été récupérés. Et devinez quoi ? 80% ont échappé à l’enfouissement ou à l’incinération. Comment ? Grâce à une équipe de permanents et de bénévoles parfois composée d’anciens artisans qui récupèrent et retapent tous vos objets.

    detours-montreuil-recycle-dechets2

    Démarche anti obsolescence

    Le travail est réparti via plusieurs ateliers : tapisserie, peinture, couture ou ponçage par exemple. Chaque objet est donc dorloté et restauré au fil des étapes. La Collecterie insiste sur ce point : elle ne répare pas uniquement les produits, elle les transforme, leur offre une seconde vie. Ce fauteuil déchiré d’une couleur kaki douteuse ? Le voilà transformé en repose-fesses surréaliste tout droit sorti d’une œuvre de Gaudi ! Voilà la force de l’association.

    D’autant qu’une fois revalorisés, les objets sont ensuite revendus à des prix défiants toute concurrence via la boutique La Collecterie. Comptez 1 euro pour un vêtement d’enfant ou 35€ pour un pneu-pouf tout neuf ! Du magasin à la poubelle, de la poubelle au magasin : la boucle est bouclée.

    detours-montreuil-recycle-dechets4

    Bien plus qu’un simple atelier de reconditionnement, la Collecterie s’inscrit dans une démarche militante, une manière de lutter contre l’obsolescence de nos produits et une façon de s’extirper de la tentation de racheter une fois qu’un objet est cassé. L’association propose également des parcours d’insertion à toute personne souhaitant mener à bien un projet professionnel ou se former à la réparation.

    N’achetez plus neuf !

    Vous aimerez aussi

    Détours loves makers

    "Autopromo" avec Monsieur Poulpe

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.