Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Comment 6 étudiantes ont créé un traducteur en braille instantané

    Six américaines ont inventé un dispositif portable qui reconnaît instantanément tout texte écrit et le traduit en braille. Un bon en avant pour tous les malvoyants, et une grande aventure de copines dans un univers encore trop masculin. On vous raconte.

    Voir loin. Un matin de février 2016, après 16 heures de travail ininterrompu, cinq jeunes femmes se sautaient dans les bras. Chandani Doshi, Jialin Shi, Bonnie Wang, Charlene Xia et Grace Li venaient de remporter un hackathon organisé par le Massachusetts Institute of Technology (MIT). En une seule journée, elles venaient d’inventer Tactile, un boîtier capable de reconnaître n’importe quel texte imprimé sur lequel on le pose et de le retranscrire en braille sur sa face supérieur.

    « C’était notre premier hackathon, se souvient Grace Li, et on voulait simplement s’amuser. Mais vu le résultat, on s’est dit que nous allions continuer le développement de Tactile. » Rejointes par Tania Yu, les copines s’y remettent à fond et se retrouvent entre les cours. Ingénierie électronique et informatique, sciences, code… l’équipe touche à tout et réalise des progrès hyper rapides. « Tactile nous permet de gagner énormément en expérience, reconnaît Grace, et c’est sûr, ça développe nos compétences pour régler les problèmes interdisciplinaires. »

    6 femmes face à 81% de brevets masculins. L’équipe est bientôt repérée par le programme de Microsoft « #MakeWhatsNext ». Avec l’aide de ses équipes juridique, la firme de Seattle accompagne ces makers féminines dans le dépôt de leurs brevets, ce que Grace décrit comme « un processus intimidant et coûteux. Nous n’avions pas réalisé la différence immense qui existe entre les hommes et femmes dans ce domaine. Une étude de 2016 de l’Institute of Women’s Policy Research a démontré que 81% des brevets sont déposés par des hommes. Dans ce contexte, c’est très symbolique pour nous d’être une équipe composée uniquement de femmes. Nous espérons vraiment continuer à innover et inspirer d’autres femmes à faire de même. »

    Pas les yeux de la tête. Un an et demi après, ce fameux hackathon, Tactile arrive aujourd’hui au terme de sa phase de développement. Toutes les six ont obtenu leur diplôme, et la machine sera fin prête et disponible pour la fin de l’année, avec un objectif : coûter moins de 500 dollars. Non contentes d’inspirer les femmes avec leur démarche, leur invention – pas plus grosse qu’une barre de chocolat – ambitionne d’augmenter l’accès au braille ce qui pourrait vraiment changer plus que le quotidien des malvoyants. En France, par exemple, 50% des personnes déficientes visuellement sont au chômage. Or, les études tendent à prouver que celles qui lisent en braille régulièrement sont plus susceptibles d’avoir un travail, et mieux rémunérées. Le projet Tactile touche donc aux questions d’empowerment des femmes mais aussi des malvoyants, et c’est sans doute unique au monde. On dit chapeau braille !

    Vous aimerez aussi

    Détours loves makers

    Autopromo avec Monsieur Poulpe

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.