Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Jessica O Matthews

    Jessica O. Matthews

    Elle veut faire d’Harlem la nouvelle Silicon Valley

    Et la lumière Foot. Jessica O. Matthews fait partie de la nouvelle génération de femmes qui bouleverse le cliché de la tech réservée aux hommes blancs. Tout commence en 2008 quand, travaillant sur un projet scolaire à l’Université d’Harvard, elle invente le SOCCKET : un ballon de foot produisant de l’énergie. Quand il roule, un pendule à l’intérieur s’actionne et charge la batterie en lithium. On peut y brancher une prise et allumer la lampe que le ballon contient, deux nécessités pour les pays en développement. Jessica n’a alors que 19 ans.

    Donner de l’énergie. Trois ans plus tard, en mai 2011, elle lance « Uncharted Play », une société spécialisée dans les énergies renouvelables et tournée vers le jeu et le bonheur. Selon elle, le sport peut inspirer des innovations sociales. Après le SOCCKET, Jessica et son équipe inventent donc le PULSE : une corde à sauter-batterie rechargeable et portable, avec pour objectif d’apporter de l’électricité propre là où il n’y en a pas. Une bonne façon de se remettre au sport tout en militant pour une énergie verte !

    Objectif : faire renaître Harlem. En 2013, le président de la Tanzanie Jakaya Kikwete et Barack Obama félicitent son action lors d’un voyage en Afrique. Plutôt que de s’adapter aux codes de la Silicon Valley, Jessica O. Matthews décide en 2016 de déménager ses bureaux du quartier riche de Tribeca pour s’installer à Harlem. Elle veut faire d’Uncharted Play la première compagnie de technologie millionnaire du quartier populaire new-yorkais.

    Au cours des deux premiers mois, l’installation permet de reverser 100 000 dollars dans les commerces locaux : plomberie, électricité, services de nettoyage, ainsi que la décoration d’intérieur. Toutes les œuvres accrochées dans les bureaux mettent en avant des artistes d’Harlem. Enfin, parce qu’elle veut entrer dans l’histoire du quartier, Jessica O. Matthews a mis en place le Harlem Tech Fund, une branche à but non lucratif de son entreprise qui servira à aider 100 nouvelles startups à se lancer et inspirer des milliers de futurs inventeurs.

    Matthews + Obama

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Nos coups de coeur de la semaine

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.